Vaccinations : actualités et perspectives

Résumé : La vaccination a pour domaine traditionnel la lutte contre les infections, avec deux objectifscomplémentaires: procurer un bénéfice individuel, en s'opposant aux effets pathogènes desagents infectieux et assurer un bénéfice collectif, de santé publique, en limitant la circulationet la transmission de ces agents.La vaccination peut permettre l'élimination d'une maladie infectieuse, attestée par ladisparition des cas cliniques, ou son éradication à l'échelle mondiale supposant l'arrêt completde la circulation de l'agent causal. Seule l'éradication confirmée d'une maladie infectieusepermet à terme d'interrompre la vaccination correspondante.L'éradication d'une maladie infectieuse par la vaccination est conditionnée par certainescaractéristiques éco-biologiques du micro-organisme concerné. Ainsi, l'existence de réservoirsnon humains et la capacité de mutation du germe rendent „éradication impossible à envisager.L'objectif d'éradication n'a été atteint que pour la variole en 1978; il pourrait l'êtreprochainement pour la poliomyélite et plus tardivement pour la rougeole, voire l'hépatite B.En revanche, la grippe est considérée comme non éradicable, en raison de la variabilité duvirus et de l'existence d'un réservoir animal.L'émergence périodique de nouveaux agents infectieux peut avoir pour cause l'adaptation d'unvirus animal à l'homme ou l'exaltation de la pathogénicité latente d'un saprophyte. Lesfacilités de circulation des populations entre les différents continents et les modifications desécosystèmes créent des conditions extrêmement favorables à la dissémination et aux risquesd'épidémies. Des observatoires épidémiologiques sont implantés dans les différentes régionsdu globe, comme par exemple le réseau mondial de l'OMS contrôlant l'éradication du virus dela poliomyélite ou le réseau de surveillance de la circulation des souches grippales. Ilsdevraient permettre de cerner les dangers potentiels d'échappement de l'agent infectieux à lastratégie de contrôle, de mettre en place rapidement son analyse biologique et d'étudier lespossibilités de le combattre par la mise à disposition d'un vaccin.Les politiques vaccinales sont établies dans un contexte épidémiologique donné etrégulièrement réévaluées en fonction de l'évolution de ce contexte et de la couverturevaccinale atteinte. Les mesures nationales sont généralement en adéquation avec les stratégiesvaccinales internationales, surtout lorsque l'éradication de la maladie est visée. (...)
Type de document :
Rapport
[Rapport de recherche] Institut national de la santé et de la recherche médicale(INSERM). 1999, 352 p., figures, tableaux, références bibliographiques disséminées
Liste complète des métadonnées

https://hal-lara.archives-ouvertes.fr/hal-01570678
Contributeur : Colette Orange <>
Soumis le : lundi 31 juillet 2017 - 14:24:07
Dernière modification le : vendredi 3 novembre 2017 - 15:38:03

Fichier

INSERM_1999_vaccinations.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01570678, version 1

Collections

Citation

Pierre Bégué, Laurence Boumsell, Yves Buisson, Fabrice Carrat, Florence Fuchs, et al.. Vaccinations : actualités et perspectives. [Rapport de recherche] Institut national de la santé et de la recherche médicale(INSERM). 1999, 352 p., figures, tableaux, références bibliographiques disséminées. 〈hal-01570678〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

55

Téléchargements de fichiers

14